« La Vison de la Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA. Contributions au débat public », nouveau livre publié aux Editions L’Harmattan.

Présentation du livre de la LPC-UMOJA

Titre de l’ouvrage : « La Vision de la Ligue Panafricaine du Congo-Umoja – Contributions au débat public »

Publié le 28 juin 2011 chez l’éditeur L’Harmattan, vendu au prix de 23 €

================################==============
livreumojacouvert1.jpg

Le panafricanisme est une idéologie et une théorie politique en même temps qu’un projet de société mettant en phase les conditions de libération effective des africains par de-là le continent. Cela passe par la désaliénation, la solidarité et l’unité des Africains dans le but d’assurer un développement économique, culturel et social visant la reconquête systématique de la souveraineté, des ressources et des capacités africaines, par les Africains, pour leur bien-être.

Né dans sa Diaspora depuis les luttes de libération contre l’esclavage occidental en passant par les revendications pour l’émancipation et l’égalité des races jusqu’aux combats pour la décolonisation du continent, le panafricanisme a porté cet idéal de maîtrise par soi-même de son propre destin, par les peuples africains, partout où ils sont. Transmis sur le continent comme ferment des luttes pour la conquête des indépendances des États africains, il a été travesti par une vision minimaliste et contre-productive pour l’Afrique.

C’est dans cette ligne pour la reconquête des idéaux panafricains hérités de Kwamé Nkrumah que s’inscrit la Ligue Panafricaine du Congo-Umoja, qui entend porter ce projet de société avec le désir ardent de l’imposer comme baromètre de gouvernabilité dans le paysage politique africain.

Dans cet ouvrage, la LPC-U dresse un constat implacable : si le panafricanisme, riche et enrichi de l’héritage historique, culturel et intellectuel, porte en lui tous les éléments nobles de solutions africaines permettant à l’Afrique d’être actrice et maîtresse de son destin, il n’en demeure pas moins qu’un siècle après sa proclamation, il n’est pas encore réellement enraciné dans le débat politique en Afrique en général et au Congo en particulier.

C‘est après ce constat, un an après sa création, que la LPC-U a consigné dans cet ouvrage, l’ensemble de sa réflexion sur les maux qui minent le Continent ainsi que les éléments concrets de sortie de cette situation de servilité dans laquelle, voici plus de cinq siècles, l’Occident a engagé l’Afrique.

En fil rouge de cet ouvrage, la LPC-U montre que l’étau qui étouffe les mémoires et les consciences africaines se desserre petit-à-petit, et laisse libre cours à des expressions mêlant espoir et désespoir dans un rythme où la cadence reste malheureusement dictée par les forces prédatrices qui disposent de moyens médiatiques, financiers et militaires permettant de conserver indéfiniment leur emprise sur l’Afrique.

« Construire le Congo pour l’Unité de l’Afrique », telle est la devise de la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA et, cette contribution au débat public vise un double objectif, d’une part faire de la solution panafricaine, l’élément de mesure de la gouvernabilité et, d’autre part, à diffuser et à vulgariser l’idéal panafricain pour faire connaitre et enraciner le panafricanisme dans nos sociétés.

cimg2476.jpg

La présente publication qui n’est pas une vision globale et définitive de la LPC-U sur le Panafricanisme, est organisée en trois parties.

La première partie aborde les questions d’Indépendances, de Démocratie et de Panafricanisme avec une problématique principale à savoir « Nos clans, nos lignages, nos villages, nos tribus, nos ethnies et nos seuls États postcoloniaux en Afrique noire, peuvent-ils constituer des forces politiques de combat et de négociation devant les blocs géopolitiques et géostratégiques organisés, du monde d’aujourd’hui et de demain ? ».

La deuxième partie est constituée de différentes communications développées sur les thèmes de fondement de la quête de la dignité, de la liberté et de l’indépendance de l’Afrique, des Institutions Financières Internationales et la question des dettes odieuses ainsi que des questions de reconquête de la souveraineté alimentaire, avec pour principale interrogation : « Le Panafricanisme moderne peut-il permettre de réinventer la démocratie et créer un État Fédéral Africain, pour assurer le développement durable du Continent

 Dans cette deuxième partie, est également traitée de la question de l’alternative panafricaniste de Cheikh Anta Diop, ou Les fondements économiques et culturels d’un État fédéral d’Afrique Noire.

Enfin, la troisième partie rassemble des interviews, communiqués et diverses communications sur les faits qui ont marqué l’actualité africaine de cette première année post cinquantenaire telles que la crise ivoirienne ou les questions d’expropriation des terres arables et leur bradage par des gouvernements irresponsables, en échos à la cession des terres arables des pays du Niari et de la Bouenza aux fermiers sud-africains.

D’autres réflexions et communications de la LPC-U publiées dans cette partie traitent des thématiques d’éducation, de souveraineté politique, alimentaire et monétaire, de sécurité, de développement intellectuel, de morale, ainsi que de la sacralité de la vie et de la coordination des forces panafricaines.

 livreumojaquatrcouvert1.jpg

Cet ouvrage se veut être un effort d’application de la stratégie globale de renaissance africaine et du panafricanisme. Sans cet investissement dans la sphère politique dans le but d’exercer le pouvoir, les solutions panafricaines resteront des vœux pieux. C’est pourquoi, nous invitons tous ceux pour qui la situation de l’Afrique est une réelle préoccupation, à la réflexion autour de ces sujets, afin que naissent l’élan d’orgueil et de fierté ainsi que le devoir de libération qui mettent les peuples debout.

Le livre peut être commandé via le site de la LPC-U ou chez votre libraire habituel.

Ligue Panafricaine du Congo-Umoja.

 

Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
ATTAC Burkina Faso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les délibérations du Consei...
| The meilleur of l 'actualit...
| jaime ma France