Archives pour la catégorie Culture

Hommage à Aimé Césaire, par Mme Rosa Amélia Plumelle-Uribe

Interview de Mme Rosa Amelia PLUMELLE-URIBE sur l’œuvre d’Aimé Césaire, réalisée  par Ismaël SOW.

Rosa Amélia est auteure de plusieurs ouvrages dont :

Kongo, les mains coupées. Paris : Éd. Anibwé, 2010.
Traite des blancs, traites des noirs : aspects méconnus et conséquences actuelles. Paris : L’Harmattan, 2008.
La férocité blanche : des non-Blancs aux non-Aryens, génocides occultés de 1492 à nos jours. Paris : A. Michel, 2001.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

La LP-UMOJA rend hommage à Aimé Césaire, Samedi 29 juin 2013 à Marseille

Hommage à Aimé Césaire, Samedi 29 juin 2013 à Marseille

 

affiche-cesaire

La Ligue panafricaine – UMOJA en collaboration avec l’AP SANKÔFA et le MOSOURPA

vous invitent à Marseille le Samedi 29 juin 2013

Flyer Centenaire Césaire

Flyer en PDF ==>Flyer Centenaire Césaire

Je suis « Kofi Jicho Kopo « , et je suis fier d’être AFRICAIN !

LIBRE OPINION – LIBRE OPINION – LIBRE OPINION

_______________________________________________________________________

 

Je suis « Kofi Jicho Kopo « , et je suis fier d’être AFRICAIN !

 Hotep !

 Mon nom est Kofi Jicho Kopo, j’ai 18 ans et je suis un Kamite de la Martinique, cependant Je ne me suis pas toujours appelé « Kofi « . Auparavant je me nommais « Dimitri Villeronce « , étant descendant d’esclaves, je tenais certainement mon nom famille du maître qui possédait mes ancêtres ou d’un quelconque béké. Je vais tenter d’expliquer comment, pourquoi et dans quelles circonstances j’ai changé de nom.

 J’habite une ile profondément marquée par l’esclavage et ses stigmates. Elle se compose de 90% d’afro-descendants, mais, très peu reconnaissent leur appartenance au peuple africain… Et cela pour plusieurs raisons : pendant l’esclavage , les colons se sont attelés à nous briser mentalement, en nous inculquant le fait que nous ne retournerions jamais en l’Afrique et que nous mourrions très certainement dans les plantations… La division des peuples étaient prônée par le biais des méthodes de Willy Lynch, qui consistaient à opposer l’esclave foncé à celui à la peau claire, l’africain natif à l’esclave créole et vice versa.

 Depuis l’abolition, les dires, les images et les films donnent une image péjorative de l’homme africain, celle d’un homme sauvage non civilisé ou encore cannibale. Cette vision provoque le rejet de leur racine par les afro-descendants. De même, les propagandes impérialistes véhiculées dans les écoles sont un facteur de rejet. On enseigne « nos ancêtres, les gaulois «  aux Antilles, ou plus d’actualité  » Les Roi africains, non civilisés ont vendu leur frères pour des pacotilles « . Ce dernier énoncé est non seulement un facteur de division mais aussi d’animosité.

 Cependant, Le chef de fil de la Négritude Aimé Césaire n’aura de cesse de pousser les Martiniquais (suite…)

L’importance décisive du Pan-Africanisme aujourd’hui : Quelques stratégies sur le plan politique, par Henda Diogène SENNY.

Contribution de la Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U) au Grand Meeting Européen de l‘Afrocentricité et du Pan-Africanisme du 12 et 13 mai 2012 à Paris, organisé par Afrocentricity International (A.I.)

Thème d’intervention :

« L’importance décisive du Pan-Africanisme aujourd’hui : Quelques stratégies sur le plan politique. »

     I.            Remerciements.

Je voudrais, tout d’abord, au nom de la Ligue Panafricaine du Congo  -  UMOJA (LPC-U) dont les membres du Bureau sont présents dans cette assemblée, remercier les Sœurs et les Frères qui se sont investi dans l’organisation de cet évènement. L’engagement militant exige de nous beaucoup de sacrifices, c’est ici l’occasion de remercier toutes celles et tous ceux qui ont pris sur eux pour sa réussite.

L’importance décisive du Pan-Africanisme aujourd’hui : Quelques stratégies sur le plan politique, par Henda Diogène SENNY. dans Culture Diog%C3%A8ne-Senny_Ama-Mazama-300x199

Diogène SENNY et Ama MAZAMA

Ensuite, je tiens à préciser que mon intervention, n’est pas une analyse personnelle destinée à nourrir la réflexion contemporaine du Panafricanisme. Mon intervention est l’analyse qui sous-tend l’action réelle, concrète et décisive d’une organisation, la Ligue Panafricaine du Congo  -  UMOJA.

Par conséquent, par ma voix et ma modeste personne, chères Sœurs et chers Frères, vous avez une organisation qui se bat depuis deux ans clairement sur des positions laissées libres ou abandonnées par nombre de Panafricains. Nous venons donc lancer un appel, faire prendre conscience et espérer qu’une nouvelle ère pour les Panafricains est arrivée, c’est-à-dire le temps de l’action politique et de la conquête du pouvoir.

Venons-en à notre analyse.

Il nous a été demandé de faire une analyse sur le thème suivant : « L’importance décisive du Pan-Africanisme aujourd’hui : Quelques stratégies sur le plan politique ».

Nous ferons rapidement un état des lieux sur la place du Panafricanisme politique dans l’échiquier politique africain et nous présenterons les propositions de la LPC-U. (suite…)

Conférence de presse de la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA, suite aux Universités des 7 et 8 avril 2012 à Paris

Image de prévisualisation YouTube

Ont répondu aux questions de l’auditoire :
Marlette Kyssama-Nsona : Secrétaire, chargée de la Prospective et de la Formation
Henda Diogène Senny : Secrétaire Général, chargé de l’Organisation et la Communication
Pierre Eboundit : Président

La modération a été assurée par Obambé Gakosso : Secrétaire Général-Adjoint, Porte-parole

Ci-dessous, Vidéo de la Déclaration finale des Universités de la LPC-U

Image de prévisualisation YouTube

 

© pierreboundit — 02 mai 2012.

La marche d’Isis aux seins nus, par Shemsou-Hor.

LIBRES OPINIONS – LIBRES OPINIONS – LIBRES OPINIONS.

LA MARCHE D’ISIS AUX SEINS NUS

 

Il n’y a rien de plus précieux dans l’œuvre de la Création que la vie, Ankh. L’importance de la vie est telle que, depuis notre plus profonde antiquité, les Dieux l’ont célébré et les hypostases l’ont chanté. Les prêtres l’ont enseigné et les Rois l’ont porté.

 La vie nous est donnée par Dieu, à travers la femme, notre mère ; la Femme-Mère-Isis. Nos écritures nous enseignent que, la mère-Isis prend une importante place dans cette œuvre telle que, lorsqu’Osiris-Homme perd sa vie, c’est la Femme-Mère qui lui redonne vie.

La Femme-Mère est ainsi, non seulement celle par qui le Créateur transmet la vie, mais aussi, celle qui, par une sorte de magie, redonne vie à toute chose.La marche d'Isis aux seins nus, par Shemsou-Hor. dans Culture Isis-M%C3%A8re-qui-transmet-la-vie-300x225

 La vie est donc un bien précieux puisqu’elle est donnée à nous par Dieu. Quiconque ôte délibérément la vie à autrui, détruit ce que Dieu a permis. Dans la société humaine moderne, l’organisation de la chose publique, la Res Publica, est confiée au Gouvernement par le peuple sous le contrôle de sa représentation, le Parlement.

Le Congo ne déroge pas à cette règle. Le peuple congolais a donc confié à son gouvernement, la gestion de la chose publique. Ce privilège que le peuple accorde à un gouvernement, s’accompagne d’un certain nombre de Droits mais aussi des Devoirs. (suite…)

Livre: est sorti chez L’Harmattan : «L’Autocritique du M22» de Diawara, Ikoko, Bakekolo et Olouka

Livre: est sorti chez L’Harmattan : «L’Autocritique du M22» de Diawara, Ikoko, Bakekolo et Olouka (*)

PDF Imprimer
A la suite de l’échec du putsch du 22 février 1972, conduit par l’aile gauche du P.c.t (Parti congolais du travail), incarnée par le groupe1 et dirigée par Ange Diawara-Farimaka, une poignée de révolutionnaires rescapés de la répression se replie dans la campagne. Mais auparavant, refugiés chez un coopérant français, à Moungali, les officiers Ange Diawara-Farimaka, Jean Baptiste Ikoko, et les sous-officiers Jean Claude Bakekolo et  Pierre Olouka se penchent sur le passé de la Révolution congolaise. Leurs débats aboutissent à l’élaboration d’un document politique d’importance : «Autocritique M22». C’est Mme Jeanne Atondi  qui en emporte le manuscrit en France. Cependant au Congo, il est diffusé dans les formes les plus sommaires chez les lycéens, étudiants militaires et ouvriers. En France, il est rendu sous forme de brochure par des coopérants français solidaires des luttes du  peuple congolais, dont le Groupe information Congo (le G.i.c). D’autres militants de gauche dont les Trotskystes en font une large diffusion. Ce document demeuré clandestin, apparait désormais au grand jour, 40 ans après, édité par les Éditions L’Harmattan. Il est, de ce fait, disponible.
L’ouvrage comporte un avertissement et une introduction, suivis du corps du document. Ce texte est complété par une chronologie fort brève de l’histoire du Congo et des biographies des auteurs.
Le texte s’ouvre sur la théorie relative à la naissance d’une organisation révolutionnaire. Cette théorie s’inspire de l’histoire, à la lumière des expériences marxistes. L’autocritique éclaire le cheminement du mouvement révolutionnaire congolais, dominé par le fonctionnement de ses composantes : Noumazalaye, Lissouba et Défense civile. La carence des protagonistes, c’est de s’être fourvoyés dans l’appareil politique avec la prétention d’en changer la nature, alors que celui-ci les a broyés et normalisés. L’analyse des auteurs souligne la perpétuation de la domination du Congo par des forces d’exploitation : l’impérialisme, aidé au plan intérieur par la collaboration de l’élite formant la bourgeoisie bureaucratique. Ainsi donc, cet appareil d’État néocolonial est demeuré un instrument d’asservissement au service des intérêts étrangers, et de la paupérisation du peuple. Le sens de la lutte du peuple est celui d’une libération nationale, qui appelle le recours à la violence révolutionnaire, et le noyau guérilla, (celui de Goma Tsé-Tsé) en devient le pilote. «Ce maquis doit être l’embryon d’une organisation armée devant réaliser les objectifs du noyau clandestin et appuyer fermement le front anti impérialiste» (P.75).
Ce dernier concept renvoie à une analyse marxiste, qui accepte dans les rangs des révolutionnaires, les divers éléments de la société, qui ont intérêt au triomphe de la libération du pays.
L’apport  marxiste de Diawara-Farimaka et de ses compagnons est d’avoir, pour la spécificité du Congo-Brazzaville, mis le doigt sur le réel instrument du pouvoir d’État, collaborant avec les forces extérieures pour exploiter le peuple. Il s’agit de l’Obumitri : l’organisation politique, au tour du chef de l’exécutif. Il comprend une poignée d’individus (oligarchie) formés de hauts fonctionnaires, (bureaucratie) et des officiers de la force publique (militaires) appartenant au même espace ethnorégional (tribal).  Le texte appelle à la mobilisation et à l’engagement dans la lutte armée dirigée par le noyau clandestin.
L’autocritique reste d’actualité, en ce qui concerne les forces coalisées qui pillent toujours le Congo, en complicité avec ses propres enfants.
L’autocritique, qui appelait à des contributions, n’a pu, à ma connaissance, enregistrer des suggestions et critiques. C’est le moment de les formuler, car le document d’autocritique reste d’actualité pour l’essentiel. Il est aussi utile de préciser qu’il y a une différence entre les acteurs du 22 février 1972 et les militants de l’autocritique M22. Ces derniers recrutés parmi des lycéens et étudiants, n’ont jamais adhéré au P.c.t, consacrant ainsi leur engagement de rompre d’avec l’entrisme et l’Obumitri. Ils ont adhéré à l’analyse de l’autocritique.
Lecas ATONDI-MONMONDJO

«Autocritique du M22» (Ange Diawara, Jean-Baptiste Ikoko, Jean-Claude Bakekolo, Jean-Pierre Olouka). Editions L’harmattan (2011), Collection Racines du présent. 99 Pages.
 
Note
1-) Nom de l’organisation clandestine de gauche fonctionnant à l’intérieur du P.c.t, conduite, tour à tour, par Matoumpa-Pollo, Ikoko et Diawara. Le groupe est né en octobre 1968 au camp «Les Clairons».

(*) Source : http://www.lasemaineafricaine.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3094:livre-est-sorti-chez-lharmattan–llautocritique-du-m22r-de-diawara-ikoko-bakekolo-et-olouka&catid=4:national&Itemid=3 

© pierreboundit — 12 mars 2012.

Africa Unite – Bob Marley le visionnaire !

 Africa Unite

 L’œuvre de Bob Marley est irremplaçable. A travers sa musique, il a fait prendre conscience de la nécessité historique des Africains à  s’unir pour la Renaissance du Continent. J’ai craqué pour cet extrait que je vous fait partager.

S’unir ou périr, telle est la seule et unique alternative qui s’offre à l’Afrique !

http://www.dailymotion.com/video/x2jo65

Afrique unis-toi

 

Car nous déménageons droit de Babylone

Pour aller vers la terre de notre père

Que c’était bon et plaisant

Avant Dieu et l’homme

De voir l’unification de tous les Africains

Comme cela a déjà été fait

Nous sommes les enfants du Rastaman

Nous sommes les enfants du Higher man

Afrique unis-toi, car les enfants veulent rentrer à la maison

Afrique unis-toi, car nous déménageons droit de Babylone

Pour aller vers la terre de notre père

Que c’était bon et plaisant

Avant Dieu et l’homme

De voir l’unification de tous les Africains Comme çà a été déjà fait

Je te dis qui nous sommes sous le soleil

Nous sommes les enfants du Rastaman

Nous sommes les enfants du Higher man Afrique unis-toi

Unis-toi pour le bénéfice de ton peuple

Unis-toi c’est plus tard que tu ne penses

Unis-toi pour le bénéfice de tes enfants

Unis-toi c’est plus tard que tu ne penses

L’Afrique attends ses créateurs

Afrique, tu es la pierre angulaire de mes ancêtres

Unis-toi pour les africains étrangers

Unis-toi pour les africains du pays

 

Africa unite

 

Cos we’re moving right out of Babylon

And we’re going to our father’s land

How good and pleasant it would be Before God and man, yeah

To see the unification of all Africans, yeah

As ifs been already let it be done, yeah

We are the children of the Rastarnan

We are the children of the Higher Man

Africa unite, cos the children wanna come home

Africa unite, cos we’re moving right out of Babylon

And we’re going to our father’s land

How good and how pleasant it would be

Before God and man, yeah

To see the unification of ail Rastaman, yeah

As its been already let it be done, yeah

I tell you who we are under the sun

We are the children of the Rastaman

We are the children of the Higher Man

So, Africa unite, Afri-Afri-Africa unite

Unite for the benefit of your people

Unite for it’s later than you think

Unite for the benefit of your children

Unite for ifs later than you think

Africa awaits its creators, Africa awaits its creators

Africa, you’re my forefather cornerstone

Unite for the Africans abroad,

Unite for the Africans a yard.

 

© pierreboundit – 29 février 2012.

Cheikh Anta Diop, « Apport de l’Afrique à la civilisation universelle » – Conférence de Niamey 1984.

Anthropologue, Historien, Linguiste, Chimiste, Physicien, Philosophe et Politique, Cheikh Anta Diop était tout cela à la fois. A ceux qui sont encore dans l’ignorance, je vous suggère de suivre cette vidéo, après et après seulement, vous conviendrez avec moi que cet homme fut un être exceptionnel qui incontestablement a contribué à  jeter les fondements de la Renaissance africaine.

Conférence de Niamey 1984 – Cheikh Anta Diop

Image de prévisualisation YouTube

 

© pierreboundit – 11 février 2012.

 

 

 

Autocritique du M22 – Le mouvement révolutionnaire du 22 février 1972 au Congo Brazzaville, le livre vient de paraître chez L’Harmattan.

 

Autocritique du M22 – Le mouvement révolutionnaire du 22 février 1972 au Congo Brazzaville.

Auteurs : Ange Diawara, Jean-Baptiste Ikoko, Jean-Pierre Olouka, Jean Claude Bakékolo.

Le M22, mouvement révolutionnaire, tire son nom du putsch manqué le 22 février 1972, contre l’Oligarchie Bureaucratique Militaire et Tribale au pouvoir au Congo-Brazzaville. Ce livre est un matériau de première main de l’histoire immédiate, mais aussi une formidable source d’enseignements quand on voit les turpitudes d’une classe politique dont les principales caractéristiques sont l’inconstance et le reniement permanent.

 

Prix public : 12,00€ – Actuellement à 11,40€ sur le site de l’Harmattan :Autocritique du M22 - Le mouvement révolutionnaire du 22 février 1972 au Congo Brazzaville, le livre vient de paraître chez L'Harmattan. dans Culture Auto_M22-188x300

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=35840

Ce livre existe aussi en version numérique ebook au prix de 9,00€, pour les accros des tablettes numériques :

EAN Ebook format Pdf : 9782296479173.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&sr=7

Vous pouvez vous le procurer chez votre libraire habituel, en lui indiquant le code ISBN du livre :

ISBN : 978-2-296-55823-6.

 

Commandez-le, offrez-le, lisez-le, vous lèverez ainsi sans nul doute, une partie du voile sur notre histoire immédiate.

 

© pierreboundit – 04 janv 2012.

 

123

Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
ATTAC Burkina Faso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les délibérations du Consei...
| The meilleur of l 'actualit...
| jaime ma France