Archives pour la catégorie Général

Henda Diogène SENNY, Secrétaire Général de la LPC-U invité de Télésud

* L’émission « L’Entretien du jour » sur  Télésud, invite le Secrétaire Général de la ligue Panafricaine du Congo-UMOJA.

http://www.dailymotion.com/video/ta= »http://www.dailymotion.com/video/xjgu2r_diogene-senny-invite-de-l-entretien-du-jour-du-mercredi-22-juin-2011_news »_unblog

Interview du Porte-parole de la LPC-UMOJA, Obambé GAKOSSO sur Zenga-Mambu.com

Interview de M. Obambé GAKOSSO, Porte-parole et  Secrétaire Général-Adjoint de la Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U). Il fait le bilan d’activités de la première année d’existence de la LPC-U. Il confirme la tenue à Paris du premier anniversaire de la LPC-U, le dimanche 3 Juillet 2011, de 9h00 à  17h00, à l’hôtel Campanile, sis, 2 Boulevard du Général de Gaulle – 94270 Le Kremlin-Bicêtre (Paris, Porte d’Italie).

Video 1 : Bilan d’une année de la LPC-U ; Parution du livre de la LPC-U ; Union Africaine…

http://www.dailymotion.com/video/xj6n98

Video 2 :  Leçons à tirer de la crise ivoirienne ; Forum de la Diaspora organisé à Paris par le Gouvernement congolais sur l’économie numérique ; Barrage d’Imboulou ; Sommet sur l’environnement…

 http://www.dailymotion.com/video/xj6o3a

Video 3 : Rôle de la Diaspora congolaise au sein de l’opposition politique. 

http://www.dailymotion.com/video/xj6odr

Invitation au Premier Anniversaire de la Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U) : un an déjà !

Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U) :

Premier Anniversaire, Un an déjà !

 

Madame, Monsieur,

 

La Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U) vous prie de lui faire l’honneur de prendre part à la rencontre qu’elle organise à l’occasion de son premier anniversaire, qui aura lieu le dimanche 3 juillet 2011 à 9 heures très précises jusqu’à 17h00, à l’hôtel Campanile, sis, 2 Boulevard du Général de Gaulle – 94270 Le Kremlin-Bicêtre (Paris, Porte d’Italie).

THEME GENERAL

« Les conditions du changement au Congo et en Afrique : la solution Panafricaine »

Cette rencontre sera honorée par la présence des personnalités suivantes :

Monsieur Patrice YENGO, Universitaire congolais. Auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire contemporaine congolaise et africaine. Directeur de la revue Rupture-Solidarité.

Thème d’intervention : Quel peut être l’apport du Panafricanisme dans l’analyse des guerres civiles en Afrique noire et leurs manifestations de type ethnique ?

 

 

Madame Virginie MOUANDA, Ecrivaine et conteuse congolaise.

Thème d’intervention : Récital de Poèmes.

Monsieur Nicolas AGBOHOU, Économiste, auteur de l’emblématique ouvrage : « Le Franc CFA et l’Euro contre l’Afrique ».

 

Thème d’intervention : Les enseignements à tirer de la récente expérience ivoirienne en matière de Souveraineté monétaire.

 

A cette manifestation, sera aussi présenté, le premier ouvrage de la LPC-U, intitulé : « La Vision de la Ligue Panafricaine du Congo », publié aux éditions L’Harmattan. Cet ouvrage retrace l’ensemble des activités et des actions de la LPC-U sur les thèmes suivants :

 

Indépendances, Démocratie, Panafricanisme,

 

Souveraineté monétaire, Souveraineté alimentaire, Dettes odieuses,

 

Education, Coordination des forces panafricaines,

Cession des terres arables dans les Pays du Niari et de la Bouenza…

Nous vous invitons à vous joindre à nous pour la réussite de ce 1er Anniversaire.

 

Panafricainement.

 

Invitation format PDF =====>  Invitation au Premier Anniversaire de la Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U) : un an déjà ! dans Communiqué pdf

________________

Contacts :

Lien internet : http://lpcumoja.unblog.fr

Mail : lipaco.33@gmail.com

Fiche d’adhésion : http://lpcumoja.unblog.fr/adhesion/

© pierreboundit 03 juin 2011

Côte d’Ivoire : Thabo MBeki hausse le ton contre l’ONU. Source, Directscoop

Côte d’Ivoire : Thabo MBeki hausse le ton contre l’ONU

(Directscoop) – L’ancien Président  Sud-Africain Thabo MBeki a condamné le rôle de l’ONU dans la crise en Côte d’Ivoire dans une contribution publiée vendredi par Foreign Policy.

 thabombeki.jpg

Thabo MBeki a estimé que la crise en Côte d’Ivoire résulte de l’incapacité pour les organisateurs de gérer les « pré-requis électoraux ». Il a dénoncé le contrôle exercé par la rébellion sur la partie nord du pays et le maintien de la capacité militaire de celle-ci qui ont constitué les moyens par lesquels Alassane Ouattara s’est installé au pouvoir en Côte d’Ivoire. Il n’est pas étonnant, poursuit-il, que Laurent Gbagbo dénonce une trahison au regard de l’aggravation de la crise post-électorale.

Pour Mbeki, les événements tragiques en Côte d’Ivoire ont consacré la marginalisation de l’Union africaine dans la résolution des défis majeurs de l’Afrique. L’UA a plutôt été utilisée par les grandes puissances « pour légitimer leurs actions en persuadant l’ONU d’autoriser leurs interventions égoïstes.

Selon Mbeki, accepter l’ONU comme une force neutre dans la résolution des conflits internes, comme celui vécu en Côte d’Ivoire, est aujourd’hui gravement compromis. « Il sera désormais difficile pour l’ONU de convaincre l’Afrique et le reste du monde en développement que cette organisation n’est pas un simple instrument entre les mains des grandes puissances du monde » s’est-il insurgé.

Aussi, l’ancien président sud africain préconise-t-il « l’urgente nécessité de restructurer le système des relations internationales qui ont mis en évidence la réalité de l’abus de pouvoir dans l’ère post-guerre froide ».

« Nous ne pouvons qu’espérer que Laurent et Simone Gbagbo et le peuple ivoirien ne continuent pas à souffrir en étant les victimes maltraitées et humiliées d’un système mondial qui, dans son intérêt, tout en prônant haut et fort les droits universels de l’homme, ne cherche en réalité qu’à perpétuer la domination du plus grand nombre par quelques-uns qui disposent de l’essentiel du pouvoir politique, économique, militaire et médiatique » poursuit-il.

« Les procédures perverses et néfastes qui ont frappé la Côte d’Ivoire amènent à se poser d’urgence la question suivante : Combien de violations flagrantes de pouvoir devra subir l’Afrique et le reste des pays en développement avant que la vision d’un système démocratique de la gouvernance mondiale soit réalisée ? » a-t-il conclu.

Thabo MBeki a été médiateur de la crise en Côte d’Ivoire. Sous son égide a été conclu l’Accord de Pretoria qui a notamment permis à Alassane Ouattara, inéligible selon la Constitution ivoirienne, d’être candidat à titre exceptionnel, à l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. La crise ivoirienne est née d’une tentative de coup d’état suivie d’une rébellion armée démarrés le 19 septembre 2002 à l’initiative d’Alassane Ouattara avec l’appui de la France, contre le régime de Laurent Gbagbo démocratiquement élu en 2000. Après différents accords de paix, les rebelles ont obtenus, en échange de leur promesse de désarmement jamais réalisée, plusieurs postes dont ceux clés de Premier ministre, ministre de la Justice, ministre de l’économie et des finances de même que la présidence de la commission électorale et la majorité absolue des sièges dans cette institution.

Le contentieux électoral né du refus de Ouattara d’accepter les résultats du scrutin du 28 novembre s’est transformé en une guerre marquée par l’ingérence armée de la France et de l’ONU qui soutiennent Ouattara. Le Président Laurent Gbagbo, élu le 28 novembre 2010, reconnu et investi Président par le Conseil Constitutionnel, plus haute juridiction chargée de proclamer les résultats définitifs en Côte a été capturé le 11 avril par les forces françaises sous mandat de l’Onu et remis aux mains de son adversaire Ouattara qui le détient prisonnier dans un lieu inconnu du « nord du pays ». De nombreuses organisations et des milliers de personnes exigent la libération immédiate de Laurent Gbagbo et de ses proches.

Source : Directscoop.net

Crash de l’Antonov 32 de Trans Air Congo (TAC) sur un quartier résidentiel de Pointe-Noire : Communiqué de la LPC-UMOJA.

COMMUNIQUE :

DE LA LIGUE PANAFRICAINE DU CONGO-UMOJA (LPC-U)

A PROPOS DU CRASH DE L’ANTONOV DE LA COMPAGNIE CONGOLAISE

TRANS AIR CONGO (TAC)  A POINTE-NOIRE

Site : http://lpcumoja.unblog.fr/

 Chères familles si durement éprouvées,

 C’est avec une grande tristesse et une profonde consternation que nous, Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U), avons appris la catastrophe aérienne d’un avion cargo Antonov de la Trans Air Congo (TAC) qui s’est écrasé à l’atterrissage sur un quartier d’habitations de Pointe-Noire (Kitoko Daniel). Catastrophe intervenue lundi 21 mars 2011 et ayant causé une vingtaine de victimes décédées et plusieurs blessés.

 Face à une épreuve si tragique, la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U) adresse ses Profondes et sincères condoléances aux familles des victimes, à leurs proches, à tous les Congolais pour ce deuil national et souhaite prompt rétablissement aux Rescapés du crash.

 Par ailleurs, alors que la douleur des familles des victimes et des Rescapés est encore béante, nous venons d’apprendre par diverses dépêches congolaises dont la source est la « Radio Okapi », que des restes humains se retrouvent dispersés aux quatre coins de la ville, suite au déblayage des décombres des lieux du crash autorisé par les autorités municipales et préfectorales.

 La Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U) élève sa vive consternation face à si peu de cas manifesté aux êtres humains, de surcroît fauchés dans les conditions si dramatiques, et s’interroge sur de telles précipitations à vider le lieu du crash sans s’assurer que toutes les victimes aient été retrouvées et que les débris d’avion cargo rassemblés pour les besoins de l’enquête.

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

(Photos de Marc Thomas, Photographe à Pointe-Noire)

Depuis que le ciel africain a été « libéralisé » en novembre 1999, il existe une sorte de consécration des principes physiocrates : « laissez faire les hommes ; laissez passer les marchandises », d’autant que les statistiques sont formelles : pour 5% à peine du trafic aérien mondial, l’Afrique a par exemple compté de 2006 à 2008, 6 fois plus d’accidents d’avion que le reste du monde (chiffres de l’OACI, Organisation de l’aviation civile internationale) ! Ce qui est véritablement un comble.

 Bien entendu, en tant que Panafricains, nous ne pouvons céder à la tentation de penser un seul instant à une quelconque fatalité du ciel africain ou à une malédiction qui viendrait de ténèbres.

 Il faut juste se rappeler qu’en 2005 l’Anac (Agence nationale d’aviation civile), publiait le communiqué suivant :

 « Brazzaville, Congo, 20/09/05  -  Les aéronefs de type Antonov 24 encore utilisés par des compagnies aériennes congolaises en dépit de leur état de vétusté avancé seront interdits de vol au Congo à partir de juillet prochain.

A compter du 1er juillet 2006, tous les avions de type Antonov en exploitation dans le transport des passagers seront interdits de vol sur le territoire national ».

 Curieusement, cette mesure ne concernait pas les Antonov 26 (cargos), prise au lendemain du crash d’un avion de même type d’Air Kasaï, compagnie privée de la République démocratique du Congo, intervenu à plus de 50 km au nord de Brazzaville alors que ces appareils présentent en cas de crash strictement les mêmes risques pour les populations au sol.

 Nous sommes bien en présence des fautes lourdes et graves des autorités publiques qui, par incompétence, négligence et irresponsabilité ont exposé les populations aux risques pourtant prévisibles. Ce drame vient s’ajouter au chapelet interminable des souffrances endurées par les Congolais.

 Par conséquent, il est illusoire d’attendre des autorités publiques congolaises une enquête impartiale sur cette catastrophe d’autant que les conflits d’intérêts entre les responsables politiques et les détenteurs des entreprises privées sont un secret de polichinelle.

 Les autorités publiques congolaises ont réussi à faire de ce pays, une zone où toute réglementation y est interdite. Il y règne une sorte de totalitarisme du Rien, du Néant et du Chaos, l’utopie accomplie du «Laisser Faire», et surtout du «Laisser Passer».

 Chères familles éprouvées,

 La Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U) vous assure qu’elle est de tout cœur avec vous dans cette terrible épreuve.

 

Fait à Paris, le 26 mars 2011

 Pour la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA

                                                                                                                                                                       (LPC-U)

Contact :

Site : http://lpcumoja.unblog.fr/

Mail : lipaco.33@gmail.com

Côte d’Ivoire : le débat des deux finalistes, une grande première pour le pays.

Dépêche AFP du 25 novembre 2010 : Le chef de l`Etat ivoirien Laurent Gbagbo et son concurrent au second tour de la présidentielle de dimanche, l`ex-Premier ministre Alassane Ouattara, se sont engagés jeudi soir à respecter le résultat du scrutin, à la fin d`un face-à-face télévisé inédit et apaisé.

Laurent Gbagbo ===>laurentgbagbo.jpg

« Je suis heureux que le Premier ministre (Ouattara) et moi, nous ayons accepté chacun d`accepter le résultat » de cette élection historique, a affirmé M. Gbagbo après plus de deux heures de débat radio-télévisé.

Le ton des échanges a été particulièrement courtois et parfois amical, offrant un contraste saisissant avec une campagne marquée par des accusations virulentes de part et d`autre, des affrontements entre leurs partisans et même la mort d`un militant pro-Gbagbo jeudi dans l`ouest.

 « J`espère gagner parce que je veux offrir quelque chose à mon pays (mais) si je perds, ce n`est pas un problème« , a déclaré M. Ouattara.

Alassane Ouattara ===> alassaneouattara.jpg

Le chef de l`Etat sortant avait annoncé au début de l`émission l`instauration d`un couvre-feu dès dimanche à 22H00 (locales et GMT), au soir de l`élection censée mettre fin à une décennie de crise politico-militaire.Son concurrent avait critiqué une décision qui « dramatise les choses » alors que les incidents actuels sont « localisés ».

La Ligue Panafricaine du Congo-Umoja en Conférence à Reims le 18 décembre 2010 !!!

affichemediath1812.jpg

Affiche Conférence ====>         La Ligue Panafricaine du Congo-Umoja en Conférence à Reims le 18 décembre 2010 !!!  dans Culture pdf panafricanismeaffiche.pdf

 Flyers Conférence ====>pdf dans Général flyerspanafrica.pdf

Communiqué de la LPC-UMOJA : Conférence le 18 décembre 2010.

lpcvofficielle.png

CONFERENCE  DE LA LPC-UMOJA A REIMS
LE 18 DECEMBRE 2010 A 14H30

La Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U) vous prie de lui faire l’honneur de prendre part à la Conférence qu’elle animera le samedi 18 décembre 2010 à 14 h 30 à la Salle d’exposition dela Médiathèque Croix-Rouge de REIMS, sise, 19 rue Jean-Louis Debar  -  Tél. : 03 26 35 68 40, sous le thème principal suivant : 

« Le Panafricanisme moderne peut-il permettre de réinventer la démocratie et créer un Etat Fédéral Africain, pour assurer le développement durable du Continent ? » 

Cette thématique générale sera développée sous divers angles, à savoir :

 - Le Panafricanisme comme fondement de la quête de la dignité, de la liberté et de l’indépendance de l’Afrique ; 

- Le Panafricanisme et les IFI (Institutions Financières Internationales) : Comment sortir de l’étau des Dettes odieuses ? 

- Le Panafricanisme et l’Agriculture : Comment reconquérir la Souveraineté alimentaire ? 

Trois membres de la LPC-U animeront cette rencontre : MM. Pierre Eboundit, Henda Diogène Senny et Obambé Gakosso. 

Panafricainement. 

Contacts 

Lien internet : http://lpcumoja.unblog.fr 

Mail :  lipaco.33@gmail.com 

Fiche d’adhésion : http://lpcumoja.unblog.fr/adhesion/  

Pierre EBOUNDIT : 06.66.29.09.87 

Anicet KOUANDA : 0044 74 0545 7127 (Représentant de la LPC-U en Grande Bretagne) 

Jean-Paul EBENGA :  06 83 23 47 80 

Henda Diogène SENNY :  06 64 32 74 95 

 

Obambe GAKOSSO :  06 61 49 53 18

Marlette KYSSAMA NSONA

LPC-U : sortie officielle à Paris le Samedi 17 juillet 2010.

lpcuvofficielledef.jpgMadame, Monsieur,

          La Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U) vous prie de lui faire l’honneur de prendre part à la rencontre qu’elle organise à l’occasion de sa sortie officielle, qui aura lieu le samedi 17 juillet 2010 à 14 heures très précises, à l’hôtel Campanile, sis, 2 Boulevard du Général de Gaulle-94270 Le Kremlin-Bicêtre (Paris, Porte d’Italie).

          Cette rencontre sera honorée par la présence des personnalités suivantes :

Madame Cheikh Anta DIOP,
épouse de l’Egyptologue Cheikh Anta DIOP
Démographe et co-auteure de l’ouvrage : « L’Afrique répond à SARKOZY ». 

Madame Aminata TRAORE,
Ancienne ministre de la culture et du tourisme du Mali et Militante altermondialiste.
Auteure de plusieurs ouvrages sur les Institutions financières internationales. 

Madame Odile TOBNER,
épouse de l’écrivain Mongo BETI,
Professeur agrégé de lettres, co-auteure de l’ouvrage : « L’Afrique répond à SARKOZY ».
Présidente de l’Association : SURVIE qui milite contre la Françafrique. 

Monsieur Nicolas AGBOHOU,
Économiste, auteur de l’emblématique ouvrage : « Le Franc CFA et l’Euro contre l’Afrique » 

«Nos clans, nos lignages, nos villages, nos tribus, nos ethnies et nos seuls Etats postcoloniaux en Afrique noire, peuvent-ils constituer des forces politiques de combat et de négociation devant les blocs géopolitiques et géostratégiques organisés, du monde d’aujourd’hui et de demain ? »
 

    Nous vous invitons à une réflexion sur ces interrogations, à travers les thèmes « Indépendances », « Démocratie » et « Panafricanisme »

         Panafricainement.

Contacts :

- e-mail :  lipaco.33@gmail.com   

-  Blog : http://lpcumoja.unblog.fr 

- Pierre EBOUNDIT : 06.66.29.09.87 

- Francis SECK : 06 62 49 16 87 

- Jean-Paul EBENGA : 06 83 23 47 80 

- Henda Diogène SENNY : 06 64 32 74 95 

- Anicet KOUANDA 

- Obambe GAKOSSO 

Livre : Anicet vous propose un livre …..

Anicet Kouanda ? Vous ne le connaissez peut-être pas encore,  son site non plus ? Et pourtant c’est l’un des meilleurs sites sur le web, il est en français et en anglais, vous pourriez trouvrer de bonnes références sur le Continent Africain ; livres adultes et jeunesse. Tous parlent de l’Afrique ; romans, essais, poésies, documentaires… Je ne me suis pas ennuyer et je vous le conseille :

http://www.per–ankh.org/details.php?image_id=10627

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Anicet vous propose un livre : 

<< 50 ANS APRÈS, QUELLE INDÉPENDANCE POUR L’AFRIQUE ? >>

C’est le titre du nouvel ouvrage collectif dirige par Makhily Gassama indepafr50.jpgPour ceux qui s’en souviennent, il n’ya pas si longtemps, il avait réuni 22 auteurs autour de l’ouvrage “L’Afrique répond a Sarkozy” aux éditions Philippe Rey. Cette fois, il réitère « le coup » sur le sujet actuellement a la mode : « Le Cinquantenaire des indépendances africaines ». Pour le casting, 7 des 23 auteurs qui ont fait parti de la première aventure, figurent dans la présente; on peut citer: Lye M.Yoka, Odile Tobner, Bamba Sakho, Djibril Tamsir Niane, Demba Moussa Dembele, Zohra Bouchentouf-Siagh et Gassama lui-même, le coordonnateur de l’ouvrage; Et c’est avec un immense plaisir qu’on retrouve parmi les nouveaux du « cercle Gassama », des auteurs qu’on ne présente plus: Martial Ze-Belinga; Rosa Amelia Plumelle-Uribe, Francis Abiola Irele; Kama Sywor Kamanda; et le très désormais légendaire Stanislas Spero Adotevi, l’auteur de “Negritude et Negrologues ». Avec un casting d’une telle qualité, on peut d’ores et déjà penser que cet ouvrage s’est positionné comme la principale référence sur le traitement de la question « des indépendances africaines ».   C’est donc une équipe de 27 qui s’est embarquée aux cotés de Makhily Gassama dans cette nouvelle aventure pour nous livrer sous différents angles une minutieuse et pertinente réflexion sur la question des Indépendances dont on s’apprête à célébrer, sans scrupule et en grande pompe, le Cinquantenaire. D’entrée de jeu, Makhily Gassama expose, entre autres, le sens de l’analyse du thème traité et nous invite a une méditation sérieuse plutôt que de sombrer dans l’euphorie des célébrations. En attendant une présentation plus élaborée de l’ouvrage que je ferai plus tard, je vous laisse lire le texte de la 4eme de Couverture en cliquant sur ce lien : 

http://www.per–ankh.org/details.php?image_id=10627 

Bien à vous.

  Anicet Kouanda.

Pierre Eboundit - Mai 2010 ©

12345

Le chat à neuf queues |
Blog de Jean-Louis Simon |
ATTAC Burkina Faso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les délibérations du Consei...
| The meilleur of l 'actualit...
| jaime ma France